Associations

« Invité à réaliser un portrait photographique des associations de Clermont-de-l’Oise, Cédric Martigny produit une réponse esthétique originale qui neutralise l’opposition traditionnelle entre approches plasticienne et documentaire. A rebours des canons de l’observation participante ou hypothétiquement effacée, le photographe installe un dispositif scénographique contraignant qui invalide définitivement toute prétention naturaliste : dans le décalage qui s’établit entre présentation et représentation de l’action par les acteurs eux-mêmes, c’est la dimension rituelle, énigmatique voire burlesque de la spécialisation des pratiques associatives qui se trouve exhibée. En dialectisant les catégories de l’individuel et du collectif, du concordant et du discordant, du familier et de l’inquiétant, du public, et du privé, le photographe documente ainsi une forme d’étrangeté du quotidien directement en prise sur la fiction. » Régis Missire.
Ce travail a été réalisé dans le cadre d’une résidence d’artiste mise en place par Diaphane.